Dépression Et Neurotransmetteurs

Est-ce vous vous êtes déjà demandé ce qui faisait en sorte qu’à certains moments de l’année, nous ressentons plus facilement les états dépressifs? En fait, ce qu’il faut savoir est que l’état dépressif est influencé par le fonctionnement de certains de nos neurotransmetteurs, c’est-à-dire les molécules chimiques qui assurent la transmission des messages entre nos neurones. Les principaux neurotransmetteurs jouant un rôle dans l’état dépressif sont la sérotonine, la noradrénaline, la dopamine et le Gaba. Voici donc quelques remèdes naturels, à titre informatif, qui peuvent vous aider à ressortir de cet état. Avant de prendre tout supplément mentionné ci-dessous, consulter un professionnel de la santé. Si jamais vous croyez que vous êtes en dépression, assurez-vous de contacter rapidement un médecin ou un professionnel pour faire un examen plus approfondie.

Le 5-HTP

Le 5-HTP est une substance que le corps produit à partir du tryptophane, un acide aminé disponible dans certains aliments, dont plusieurs glucides complexes. Une fois dans l’organisme, le 5-HTP sert à produire de la sérotonine, qui à son tour jouera un rôle important dans la régulation de l’appétit du sommeil et de l’humeur. Une supplémentation en 5-HTP est aussi recommandée dans certains traitements pour la fibromyalgie et l’anxiété. Par contre attention, plusieurs effets secondaires possibles sont répertoriés. Ce produit est déconseillé à toute femme enceinte, aux femmes qui allaitent, aux personnes atteint de trisomie et aux personnes souffrant de problèmes cardiaques ou d’hypertension artérielle. Consultez un spécialiste avant l’utilisation d’un supplément de 5-HTP.

Le Millepertuis

Le Millepertuis est une plante reconnue pour ses effets antidépresseurs. Les effets de cette plante sont dus à l’ensemble de sa composition, qui a une action sur la sérotonine, la noradrénaline et la dopamine, ce qui permet aussi une amélioration de la qualité du sommeil et une réduction du stress, tout en réduisant l’état dépressif. Il est d’ailleurs très efficace pour les dépressions saisonnières. Le Millepertuis est aussi utilisé pour la réduction de symptômes liés à la ménopause et aux syndromes prémenstruels. Par contre, veuillez noter qu’il est contre-indiqués aux femmes enceintes, aux personnes bipolaires, avant une opération (il peut diminuer les effets anesthésiants) et combiné avec tout autre médicaments (car il peut avoir des interactions). Avant de consommez du Millepertuis, consultez un médecin ou un professionnel de la santé.

Le Safran

Une supplémentation en Safran contribue de l’équilibre énergétique, nerveux et physique du corps en agissant sur les glandes surrénales. Il aura un effet sur la production de neurotransmetteurs liées au bonheur et au sommeil, parmi lesquels ont retrouve la sérotonine, la mélatonine et la dopamine. Les effets secondaires du Safran sont rares, mais sa consommation est tout de même déconseillée aux jeunes enfants et aux femmes enceintes. Consultez un médecin ou un spécialiste de la santé avant de débuter une supplémentation de Safran.

Faire des activités

Un des remèdes les plus puissants pour réduire les états dépressifs est de faire des activités que vous aimez. Que se soit prendre des marches à l’extérieur, passer un moment entre amis ou faire du sport, les activités que vous aimez contribuent à diminuer votre taux de cortisol, aussi appelée hormone du stress, tout en augmentant la production naturelle de dopamine et de sérotonine.

Le mot de la fin

Pour vaincre tout état dépressif, un des premiers réflexes à développer est de commencer à faire des activités que vous aimez faire, car vous augmenterez votre production naturelle de neurotransmetteurs qui aident à rétablir votre état. Ensuite, si vous pensez utiliser des suppléments comme le 5-HTP, le Millepertuis ou le Safran, consultez un médecin ou un professionnel de la santé, pour obtenir des conseils spécifiques par rapport à votre situation.

Coach Phil

Partagez :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter

Laissez un commentaire